mardi, octobre 20, 2020
Home COVID-19 virus Laboratoire P4 WU HAN et laboratoire P4 Lyon JEAN MÉRIEUX-INSERM

Laboratoire P4 WU HAN et laboratoire P4 Lyon JEAN MÉRIEUX-INSERM

LABORATOIRE P4 JEAN MÉRIEUX-INSERM

Le Laboratoire P4 Jean Mérieux-Inserm est un maillon essentiel de la lutte contre les maladies infectieuses les plus virulentes.

C’est dans ce laboratoire qu’a été identifiée par l’Institut Pasteur de Lyon, en mars 2014, la souche du virus Ebola responsable de l’épidémie en Afrique de l’Ouest.

Après Décret n° 2005-1181 du 14 septembre 2005 portant publication de l’accord relatif à la coopération entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République populaire de Chine en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes, signé à Pékin le 9 octobre 2004, La Fondation Mérieux joue un rôle essentiel de la fondation du laboratoire P4 à WU HAN, en Chine. On pourrait dire que le laboratoire P4 à WU Han prend l’exemple et les expériences du Laboratoire P4 Jean Mérieux-Inserm.

Monsieur XI JINPING, président du Parti Communiste Chinois depuis le 15 novembre 2012, visite pour sa première fois officielle en tant que président la France, visite la ville Lyon, et le Laboratoire P4 Jean Mérieux-Inserm, ce qui signifie que le laboratoire P4 Jean Mérieux-Inserm et l’accord de la coopération en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes franco-chinois compte beaucoup et est très important pour les stratégies de XI JINPING.

Madame Peng Liyuan, la première dame de la Chine, est depuis 3 juin 2011, nommée ambassadrice itinérante pour la tuberculose et le VIH, donc, une bonne raison, à travers madame Peng Liyuan, les coopérations faciles entre les deux parties.

Pour Xi Jinping, “l’histoiredela familleMérieux peut être qualifiée comme une bataille de l’homme contre levirus”. Cet hommage est l’occasion pour le président chinois de mettre l’accent sur un axe fort de la politique qu’il mène depuis un an : une grande réforme du système de santé national, accompagnée de la construction de 11 000 hôpitaux pour couvrir le vaste territoire chinois. “Nous souhaitons renforcer nos capacités de lutte contre les grandes épidémies,pour accroître sans cesse le niveau de santé de la population”, explique le dirigeant.

Est-ce qu’ils préparent ou même créent cette épidémie de coronavirus, le laboratoire P4 WU HAN et le laboratoire P4 Jean Mérieux-Inserm ensemble ?

On sait bien que le Laboratoire P4 Jean Mérieux-Inserm est placé sous la gestion d’Inserm. Yves Lévy, spécialiste de l’infection par le VIH, l’époux de l’ancienne ministre de la santé: Buzyn-Lévy, et est président de l’Inserm entre 2014 à 2018, Il a visité le laboratoire P4 WU Han en 2014

source de photo: https://cn.ambafrance.org/Voyage-officiel-du-Premier-Ministre-en-Chine-visite-du

D’après l’accord de la fondation du laboratoire de WU HAN P4, il est aussi le chef du comité de pilotage, un homme incontournable de connaître des secrets de la fondation, la coopération, le développement, même les recherches, les formations, les contrôles et les surveillance, etc du laboratoire WU HAn P4. On peut dire que lui et sa femme: l’ancien ministre de la santé, Buzyn-Lévy, savent beaucoup sur le coronavirus, ils savent à l’avance qu’il va y avoir une épidémie en France. Sinon pourquoi ils placent le médicament efficace chloroquine pour un médicament sous ordonnance le 13 janvier 2020 (Période où l’épidémie de Coronavirus commence déjà en Chine), alors que ce même médicament s’achète librement depuis 50 ans en pharmacie en France? Est-ce qu’ils ont peur que ce médicament beaucoup moins cher, et efficaces pour le coronavirus gêne leur développement de vaccin ou des traitements plus cher?

Sinon comment le laboratoire Biomérieux pourrait commercialiser très rapidement leurs détections très vite être réalisées ” à partir d’un prélèvement rhinopharyngé réalisé avec un écouvillon en 45 minutes” aux Etats-Unis? L’épidémie commence au premier en Chine, puis en France, et après aux Etats-Unis, les américains n’ont pas le temps encore de rechercher et réaliser une détection efficace, mais l’épidémie est déjà commencé. Ce test pourrait distinguer le grippe, et le coronavirus, est-ce qu’il vise à la deuxième vague ou la troisième vague quand l’hiver fin d’année 2020 et début 2021 est retourné?

En effet, cette nouvelle forme de test pourrait donc prendre tout son intérêt non pas cet été, quand la grippe saisonnière disparaît, mais dès son retour l’hiver prochain. « Il permettrait de déterminer rapidement l’origine des infections, d’isoler les porteurs du Covid-19 et d’adapter le protocole de soin », explique-t-on à la direction de BioMérieux à Marcy-l’Étoile.

La production du test, effectuée aux Etats-Unis à Salt Lake City, au sein de la société Biofire acquise par bioMérieux en 2014, va dans un premier temps servir le marché américain grâce à l’EUA (Emergency Use Authorization), qui permet d’accélérer la validation d’un nouveau test.

la deuxième vague vient de commencer à Pékin, Xin Fadi, je pense qu’il va sûrement la deuxième vague en France et aux Etats-Unis. On verra bien.

lien de photo en avant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Le plus populaire

Dr. Li-Meng Yan, lanceur d’alerte d’un laboratoire P3 à l’université de Hong Kong, Ecole de santé publique allègue une dissimulation Covid-19 W.H.O.

Mise à jour le 14 Juillet 23H Dans Fox l'interview exclusive du 10 Juillet 2020, Docteur Li-Meng Yan, venant...

Yan Limeng–NewsMax –Interview–Translate French

https://youtu.be/RZOnkN24qWE English Words: Ask: ''We continue our special series...

Yan Limeng, War Room 304 ”Coronavirus ne vient pas de la nature”

mise à jour le 29 Juillet 2020 1H. Yan limeng, venant du laboratoire P3 de l'université Hong Kong...

Vers une sanction contre Tik Tok des Etat-Unis, mais Macron continue à utiliser le Tik Tok

le 7 Juillet, Macron utilise le réseau social: Tik Tok pour prononcer les félicitations pour ceux qui obtiennent le Bac 2020.

Commentaires récents