samedi, octobre 17, 2020
Home COVID-19 virus Peter Navarro: Le Parti Communiste Chinois doit être clair sur le Covid-19

Peter Navarro: Le Parti Communiste Chinois doit être clair sur le Covid-19

Le 4 Juillet 2020, la date de la fête de l’indépendance aux Etats-Unis, dans une interview sur “Fox & Friends Weekend” avec l’hôte Pete Hegseth, Peter Navarro (Conseiller commercial de la Maison Blanche) a exhorté les Américains à “s’unir autour” du fait que le Parti communiste chinois a menti sur la propagation du coronavirus conduisant à la mort des Américains.

“C’est plus de 130 000 Américains morts à ce jour, Pete. La cause du décès est le” virus de la Chine”, a-t-il accusé.

Navarro a déclaré qu’il comprend la “colère” face au confinement, “l’anxiété” face à un avenir économique incertain et la “peur d’avoir ce virus” avaient conduit à la désunion et à des troubles nationaux.

“Et puis, vous avez ces éléments radicaux qui veulent fondamentalement avoir une autre révolution culturelle chinoise pour détruire notre culture, nos habitudes, nos coutumes, nos idées”, a-t-il ajouté. “Ce que Mao (Mao Zedong, le premier président du Parti Communiste Chinois) appelait les ”Quatre Anciens”.

“Et, ce que nous devons faire, c’est nous unir autour de ce fait central: la Chine a menti; des gens sont morts. Le PCC a menti; des Américains sont morts”, a répété Navarro.

Pour ce faire, il a déclaré à Hegseth que les Américains devaient s’unir pour “faire vraiment faire payer le Parti communiste chinois pour cela”.

“Ils doivent également savoir exactement ce qu’ils ont fait avec ce virus. Est-ce un virus artificiel, par exemple? Ou est-il simplement sorti d’un laboratoire? D’où cela vient-il?” demanda-t-il, faisant référence à d’autres théories sur l’origine des virus. “Tant que nous ne connaîtrons pas la réponse à ces questions, nous ne saurons pas comment combattre ce virus.”

Navarro s’est ensuite concentré sur Hong Kong. Mardi, Pékin a resserré son contrôle sur l’ancienne colonie britannique en adoptant une loi de sécurité qui, selon les critiques, sape l’indépendance judiciaire du territoire semi-autonome.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo s’est prononcé contre l’accaparement de pouvoir par le Parti Communiste Chinois dans un communiqué peu de temps avant la publication de l’approbation du projet de loi.

“Si la Chine veut regagner la confiance des Hongkongais et de la communauté internationale, elle devrait honorer les promesses qu’elle a faites au peuple de Hong Kong et au Royaume-Uni dans la Déclaration conjointe sino-britannique de 1984, enregistrée aux Nations Unies”, lit-on dans sa déclaration.

L’administration Trump a averti pendant des semaines que, si la loi était adoptée, elle prendrait des mesures pour mettre fin au commerce américain spécial et aux préférences commerciales dont Hong Kong avait bénéficié depuis le retour à la domination chinoise en 1997.

“L’autre chose que je dois dire à propos de ce glorieux quatrième, c’est qu’aujourd’hui nous pleurons la perte de l’indépendance de Hong Kong alors que nous célébrons notre propre indépendance”, a noté Navarro. “Et, je pense que les Américains pourraient vouloir réfléchir à ce qui arrive au peuple de Hong Kong, la main brutale du Parti communiste chinois. Et, ne pensez pas que, ‘Oh, c’est juste Hong Kong.’ La Chine, le Parti communiste chinois nous fait ça maintenant avec ce virus qui nous déchire. “

Navarro a également souligné que les habitants de Hong Kong vont être absorbés par “ce qui est en fait un grand camp de concentration de pare-feu” dans le “pire cauchemar orwellien que vous puissiez imaginer”.

“Donc, nous devons être durs avec la Chine”, a-t-il déclaré. “Ce président est le seul président qui a fait cela.”

En plus, le W.H.O admet que le Parti Communiste Chinois n’a jamais signalé l’épidémie de Covid-19.

“Et, je ne peux pas imaginer un monde dans lequel ‘Beijing Joe Biden’ obtienne les clés du bureau ovale, car ce sera la mort de cette république. Et, je pense que cela vaut la peine de le dire le 4 juillet”, a conclu Navarro.

lien de l’article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Le plus populaire

Dr. Li-Meng Yan, lanceur d’alerte d’un laboratoire P3 à l’université de Hong Kong, Ecole de santé publique allègue une dissimulation Covid-19 W.H.O.

Mise à jour le 14 Juillet 23H Dans Fox l'interview exclusive du 10 Juillet 2020, Docteur Li-Meng Yan, venant...

Yan Limeng–NewsMax –Interview–Translate French

https://youtu.be/RZOnkN24qWE English Words: Ask: ''We continue our special series...

Yan Limeng, War Room 304 ”Coronavirus ne vient pas de la nature”

mise à jour le 29 Juillet 2020 1H. Yan limeng, venant du laboratoire P3 de l'université Hong Kong...

Vers une sanction contre Tik Tok des Etat-Unis, mais Macron continue à utiliser le Tik Tok

le 7 Juillet, Macron utilise le réseau social: Tik Tok pour prononcer les félicitations pour ceux qui obtiennent le Bac 2020.

Commentaires récents